* * *
Welcome, Guest. Please login or register.
Did you miss your activation email?
October 22, 2017, 02:52:15 AM

Login with username, password and session length

Shoutbox

1 Guest, 0 Users

Recent Posts

Pages: [1] 2 3 ... 10
1
Les comparses qui interfèrent / Re: Féminisme et Nazisme ?
« Last post by Jacques on October 09, 2016, 11:25:27 AM »
Quote from: PierreDeFrance
Je suis Français et en France le féminazisme commence à s'installer.
Les caractéristiques que vous décrivez sont exactement le mêmes et comme vous le dites si bien il s'agit bien d'une guerre civile larvée qui a commencé.

Je note qu'il y a quelques fautes d'orthographe dans votre billet pourtant très juste et subtile. C'est dommage car cela le dessert. Si vous voulez que je vous en corrige quelques unes envoyez-moi un mail, je le ferai volontiers.
Le site http://harakiri.ca/ n'existe plus depuis plusieurs années.
Là je viens de corriger plusieurs des fautes, et surtout des caractères incompatibles.
Merci de votre attention à nos articles.
2
Dominique Gobeaut, toujours :
Quote
Le 02/05/2016 à 17:19, Dominique G. a écrit :
> Sylvain <sylvain@invalid.invalid> wrote:
...
>> T'as déjà vu une femme pousser des brouettes de béton sous une pluie
>> battante, sur des planches d'échafaudage  ??
 ...
 Il faut avouer qu'il faut être très con pour faire ça, non?

Dans toutes les meutes, dans tous les bacs à sable, c'est ainsi : les en-meute méprisent les hors-meute. Chez les féminazies aussi.
Très en verve ce soir :
Quote
Le 02/05/2016 à 17:19, Dominique G. a écrit :
> Sylvain <sylvain@invalid.invalid avait écrit :
> Des l'école maternelle entre garçons on était très souvent a se posé des
>> questions scientifiques ou techniques de façon naturelle.

Genre "c'est qui qui pisse le plus loin?" :-D

3
Encore Dominique Gobeaut, très en verve en cette saison :

Quote from: Dominique Gobeaut
Sujet : Re: Trouvez un mari
Date : Wed, 11 Mar 2015 20:33:33 +0100
De : Dominique G. <dmkgbt@free.invalid>
Répondre à : Dominique <dmkgbt@free.fr>
Organisation : Non
Groupes de discussion : fr.soc.feminisme
Références : <54fd4e3a$0$3090$426a74cc@news.free.fr> <mdk18o$ip4$1@speranza.aioe.org> <mdk8e1$4er$1@speranza.aioe.org> <mdka9g$akg$1@speranza.aioe.org> <1m113s5.rka4ly11y0gcvN%dmkgbt@free.invalid> <mdl6fl$lgn$1@shakotay.alphanet.ch>

jc_lavau <NolavauSpamjac@cleube-internet.effer> wrote:

> Le 09/03/2015 19:49, Dominique G. a écrit :
> > Olive <champ@olives.com> wrote:
> >
> >> une femme est attirante durant une période limitée dans sa vie.
> >
> > Et vous n'êtes pas attirant du tout.
>
> Tandis que toi ?

Vous ne seriez pas en train de me renifler le cul, là?

Mon drame c'est que j'attire aussi les mecs pas baisables ou très cons
ou qui fabriquent des meubles de merde.
Comme vous.
--
Blanc-seing

En pleine illusion, l'autoritaire emmerderesse ! Qu'elle se prenne pour attirante, c'est vraiment le comble. Schultz nous avait dessiné le même style d'illusion, de Lucy (l'abominable mom américaine de neuf ans) envers Schroeder, le petit pianiste virtuose :
- J'ai rêvé que vous abandonniez ce stupide piano pour entrer à l'école de commerce et m'épouser.
- Je ne vous épouserai que si vous étiez la dernière fille restant au monde. Et en ce cas, il me semble que les écoles de commerce auraient disparu aussi.
- That sounds rather logical
, soupire Lucy.

Essayez plutôt du côté du Gorille de Brassens : ne brillant ni par le goût ni par l'esprit, il vous irait à merveille.

--
Né dans le sérail misandre victimaire, j'en connais les turpitudes.
Les morts ne témoignent pas. Moi si, jusqu'à présent. Et cela, les
imposteurs et les tortionnaires ne me le pardonneront jamais.

Quote from: Dominique Gobeaut
Sujet : Re: A320 Germanwings : On a la solution !
Date : Wed, 1 Apr 2015 16:07:32 +0200
De : Dominique G. <dmkgbt@free.invalid>
Répondre à : Dominique <dmkgbt@free.fr>
Organisation : Non
Groupes de discussion : fr.soc.feminisme
Références : <mfbo59$c9g$1@speranza.aioe.org> <1265980203449422495.993884jqs-froc.net@news.free.fr> <mfccvb$kmb$1@dont-email.me> <551a44c6$0$3389$426a34cc@news.free.fr> <mfdnr7$gb3$1@dont-email.me> <1m25d23.1aswct4b9qu6cN%dmkgbt@free.invalid> <mfdsjb$md$1@dont-email.me> <1m25iwp.gbuqnv1rxww7aN%dmkgbt@free.invalid> <mff0c7$lcp$1@dont-email.me>

Thomas <ThxxxGr@gmail.com> wrote:

> Dominique G. a utilisé son clavier pour écrire :

> >> Faites-nous rire, l'ex-fonctionnaire des impôts mise à la retraite
> >> anticipée pour raisons de santé.
> >
> > ...dit par le mec qui cache son nom, son âge, son état de santé et sa
> > profession, c'est très percutant.
>
>
> Justement, je ne fais étalage de ma vie personnelle

Mais vous faites étalage de vos fantasmes sur la vie des femmes.
Vous vous branlez sur votre clavier en écrivant ou vous vous réservez
pour les réunions de mâles?

--
Blanc-seing

Tu devrais parler de tes fantasmes à ton psychiatre.

Quote from: Dominique Gobeaut
Sujet : Re: A320 Germanwings : On a la solution !
Date : Wed, 1 Apr 2015 20:34:32 +0200
De : Dominique G. <dmkgbt@free.invalid>
Répondre à : Dominique <dmkgbt@free.fr>
Organisation : Non
Groupes de discussion : fr.soc.feminisme
Références : <mfbo59$c9g$1@speranza.aioe.org> <1265980203449422495.993884jqs-froc.net@news.free.fr> <mfccvb$kmb$1@dont-email.me> <551a44c6$0$3389$426a34cc@news.free.fr> <mfdnr7$gb3$1@dont-email.me> <1m25d23.1aswct4b9qu6cN%dmkgbt@free.invalid> <mfdsjb$md$1@dont-email.me> <1m25iwp.gbuqnv1rxww7aN%dmkgbt@free.invalid> <mff0c7$lcp$1@dont-email.me> <1m27j9q.jgfkq61o8g500N%dmkgbt@free.invalid> <mfhal4$kug$1@shakotay.alphanet.ch>

jc_lavau <NolavauSpamjac@cleube-internet.effer> wrote:

> Tu devrais parler de tes fantasmes à ton psychiatre.

Ta gueule, lavette.

--
Blanc-seing

Et c'est ce monstre de haine et de malveillance qui revendiquait l'autre jour qu'on lui "reniflât le cul".


Quote from: mmennerve, ce canard
Sujet : Re: A320 Germanwings : On a la solution !
Date : Thu, 2 Apr 2015 09:17:12 +0000 (UTC)
De : mmennerve, ce canard <mmennerve@canard.invalid>
Organisation : Trailer! Intégrale! - la vie est belle - paradis dieu - c'est tout parfait http://youtu.be/1uvCOYJXWCs Mwahahaha
Groupes de discussion : fr.soc.feminisme
Références : <mfbo59$c9g$1@speranza.aioe.org> <1265980203449422495.993884jqs-froc.net@news.free.fr> <mfccvb$kmb$1@dont-email.me> <551a44c6$0$3389$426a34cc@news.free.fr> <mfdnr7$gb3$1@dont-email.me> <1m25d23.1aswct4b9qu6cN%dmkgbt@free.invalid> <mfdsjb$md$1@dont-email.me> <1m25iwp.gbuqnv1rxww7aN%dmkgbt@free.invalid> <mff0c7$lcp$1@dont-email.me> <1m27j9q.jgfkq61o8g500N%dmkgbt@free.invalid> <mfhal4$kug$1@shakotay.alphanet.ch>

jc_lavau <NolavauSpamjac@cleube-internet.effer> faisait valoir sa
science:

>
> Tu devrais parler de tes fantasmes à ton psychiatre.


Vous, le féminicide, avancer vos idées ici, c'est (du) grand (art).


Il en dit quoi, ton psychiatre ? Que tu devrais breveter ton truc ?
Ou que tu devrais piloter un avion portant l'huile que ce psychiatre déteste suffisamment ?


Quote from: Dominique Gobeaut
Sujet : Re: enfant sous X
Date : Tue, 7 Apr 2015 19:54:21 +0200
De : Dominique G. <dmkgbt@free.invalid>
Répondre à : Dominique <dmkgbt@free.fr>
Organisation : Non
Groupes de discussion : fr.soc.feminisme
Références : <5522d65b$0$3160$426a74cc@news.free.fr> <938273594450039309.768977jqs-froc.net@news.free.fr> <mfupbe$hmf$1@shakotay.alphanet.ch>

jc_lavau <NolavauSpamjac@cleube-internet.effer> wrote:

> Le 06/04/2015 20:55, jr a écrit :
> > Faites-vous pédé.
>
> Toi et Dominique Gobeaut, vous n'en avez que contre les hétérosexuels.

Qu'est-ce que ça peut vous faire?
Vous n'aimez pas les femmes, non plus.

--
Blanc-seing

Quote from: Dominique Gobeaut
Sujet : Re: enfant sous X
Date : Tue, 7 Apr 2015 19:54:22 +0200
De : Dominique G. <dmkgbt@free.invalid>
Répondre à : Dominique <dmkgbt@free.fr>
Organisation : Non
Groupes de discussion : fr.soc.feminisme
Références : <5522d65b$0$3160$426a74cc@news.free.fr> <938273594450039309.768977jqs-froc.net@news.free.fr> <mfupbe$hmf$1@shakotay.alphanet.ch> <mfuuhu$p3j$2@speranza.aioe.org> <1m2ialh.16ptsaekebtzeN%dmkgbt@free.invalid> <mg0bjv$9qi$1@shakotay.alphanet.ch>

jc_lavau <NolavauSpamjac@cleube-internet.effer> wrote:

> Le 07/04/2015 11:38, Dominique G. a écrit :
> > Yannix <faitmoipeur@gmail.com> wrote:
> >
> >> Le 06/04/2015 22:12, jc_lavau a écrit :
> >>> Le 06/04/2015 20:55, jr a écrit :
> >>>> Faites-vous pédé.
> >>>
> >>> Toi et Dominique Gobeaut, vous n'en avez que contre les hétérosexuels.
> >>
> >> Vous fantasmez.
> >
> > Ho, oui, je suis contre les hétérosexuels...Tout contre :-)
> >
> >
> > Mais la lavette c'est pour faire la vaisselle ou récurer les chiottes, à
> > la rigueur, mais pas pour se la coller contre, qu'elle soit hétéro ou
> > homo, on est d'accord?
>
> D'où sort-elle que je sois volontaire pour me cogner à nouveau un cas
> psychiatrique ?

D'où sortez vous que je voudrais me faire une lavette?
 
> Dominique Gobeaut à nouveau vedette du féminisier :
> http://deonto-famille.info/index.php?topic=29.msg659#msg659

Votre blog est très laid.
Tout comme les meubles que vous fabriquez de vos mains.

Beurk! :-(


--
Blanc-seing
4
Et la justice ? / Amnesty International, George Soros, et la guerre.
« Last post by Jacques on March 31, 2015, 01:44:40 AM »
Un père de famille mentionne son accablement devant l'iniquité systématique des jugements de cour :
http://www.sospapa.net/forum/viewtopic.php?f=22&t=13230

C'est que pour le/la JAF(e), il a commis un crime inexpiable : il est né mâle. Voilà pourquoi ils/elles le lui font payer aussi cher que possible.

Regardez de quoi il est accusé par les services ministériels de Nadine Morano :
http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_content&view=article&id=101:la-propagande-fminazie-au-gouvernement&catid=43:financement-du-fminazisme&Itemid=57

Pendant des années, je m'étais demandé en vain pourquoi une ONG comme Amnesty International se conduit en soutien de la guerre sexiste de misandrie, propagandant tout ce qu'ils peuvent contre "la violence conjugale", à condition toutefois d'en accuser les mâles et d'en innocenter les femelles. Remarquez, quand il s'agit de violence conjugale entre lesbiennes, il leur faut ruser davantage pour ne pas pulvériser leur échafaudage de décors en toc :
http://debats.caton-censeur.org/index.php/tous-les-articles-mainmenu-9/fminazies-mainmenu-57/43-financement-du-fminazisme/56-lesbienne-requise-pour-le-poste

Fin du mystère, regardez qui finance Amnesty International : George Soros lui-même.
http://lesmoutonsenrages.fr/2014/09/16/video-georges-soros-reconnait-son-implication-dans-le-maidan-ukrainien/

Activer la guerre sexiste dans chaque famille, dans chaque couple, nous faire plonger la Libye dans le chaos, activer la guerre en Syrie au profit d'Israël, déclencher puis activer la guerre civile en Ukraïne, exciter tous les media européens pour précipiter l'Europe dans la guerre contre la Russie, obliger les gouvernements d'Europe (France incluse) à faire les choix énergétiques les plus ruineux et les plus absurdes possibles, faire croire tous les ignorants à une "acidification des océans" et à un "Réchauffement Climatique Anthropique", miraculeusement médié par le méchant dioxyde de carbone... Une seule et même oligarchie commande tout cela, toute cette intox, tous ces partis de l'étranger.

Comment ils ont planté des pantins à eux au sommet de toute la presse, bon on sait, une vantardise de maître Eric Turcon à son client Alfred Sirven nous a révélé le mode opératoire. Pour d'autres pantins (Météo France, l'OMM, l'Elysée...), le mode opératoire de la manipulation et de la corruption nous est encore opaque, mais on voit bien le résultat.
5
Entre générations / Tout bébé mâle est un monstre, et mérite donc la mort...
« Last post by Jacques on February 13, 2015, 02:54:10 PM »
Logiquement, cet article sera barré sur Agoravox, alors je prends les devants :
http://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=163593
par Cpt Anderson, site www.agenceinfolibre.fr
http://www.agenceinfolibre.fr/une-feministe-avorte-de-son-bebe-parce-que-cetait-un-garcon-je-ne-pouvais-pas-mettre-au-monde-un-monstre-de-plus/

Une féministe avorte de son bébé parce que c’était un garçon : « Je ne pouvais pas mettre au monde un monstre de plus »

Quote
Une femme s’est confiée récemment dans un article sur un blog, défendant sa décision d’avorter de son bébé uniquement parce qu’elle avait appris que c’était un garçon.

Dans l’article, la femme explique qu’elle s’est retrouvée enceinte de façon inattendue mais se sentait prête à être mère.

« Au printemps 2012, j’ai découvert que j’étais enceinte », peut-on lire sur le blog. « J’avais une bonne idée de qui était le donateur mais l’argent n’était pas vraiment un problème et je savais que j’avais les moyens d’être une bonne mère pour l’enfant. J’ai toujours eu foi dans le droit pour toutes les femmes d’avoir le choix de mettre fin à leur grossesse mais quand j’ai eu confirmation du diagnostic après environ un mois, j’ai décidé que j’étais prête à avoir cet enfant ».

Cependant, alors qu’elle était enceinte, la jeune femme dénommée Lana, a eu quelques expériences qui ont renforcé ses points de vue féministes. Dans l’article du blog, Lana raconte en détails comment une rencontre avec un homme qui l’a fustigée pour avoir assisté à un ralliement « Occupy Wall Street » a conduit à sa prise de décision d’avorter de son bébé après avoir constaté que c’était un garçon.

« J’étais en état de choc, j’ai commencé à pleurer, à me lamenter à l’idée de cette malédiction que j’étais sur le point de donner au monde », décrit Lana.

« Sur le chemin de ma maison, mon chauffeur m’a demandé si j’allais bien et si j’avais besoin de quoi que ce soit. « Arrêtez vous ici », j’ai crié. Décidant de traverser à pieds les quatre quartiers qui restaient jusqu’à la maison. Ma maison est devenue ma prison et mon fœtus est devenu mon garde durant les 48 heures qui ont suivi. Pleurant, sanglotant des larmes incontrôlables, de l’angoisse aux goûts qui ne peuvent être connus que par ceux qui ont vu leur vie détruite par la guerre, j’étais une réfugiée et ma maison était mon camp de réfugiés, un endroit isolé qui ne faisait que … m’abriter.

« Le troisième jour, j’ai commencé à regagner un peu de force mentale et je savais ce que j’avais à faire », continue la femme. « Je ne pouvais pas mettre au monde un monstre de plus. Nous y avons déjà suffisamment d’ennemis tel qu’il est. Cela n’avait pas d’importance que je veuille élever un fils, il voudrait quand même entrer en contact avec les garçons, les hommes, peut-être même les manipulateurs en costumes qui inévitablement détourneraient son éducation soigneusement construite avec leur gentillesse. Il penserait que ces hommes ne sont pas si mauvais – pourquoi maman me dit qu’ils m’entraînent sur une mauvaise pente ? – Tous les hommes ne sont pas mauvais, mon chauffeur a fait preuve d’une réelle préoccupation pour mon bien-être ce jour-là et j’ai peut-être reporté ma colère sur lui. C’était peut-être déplacé. Mais je savais ce que j’avais à faire ».

Lana a décidé de passer par un avortement, et aujourd’hui encore, trois ans plus tard, alors qu’elle a une fille âgée de 1 an en bonne santé, elle approuve sa décision.

« Je ne déteste pas les hommes, je déteste le patriarcat, ce que les hommes et même certaines femmes deviennent, je ne pouvais pas laisser cela se produire avec ma progéniture. Les chances étaient plus grandes avec un garçon, cela était inacceptable », dit l’article. « Si la malédiction revenait, je ferais exactement la même chose, encore une fois ».

Après avoir édité l’article révélateur, Lana a reçu un grand nombre de critiques et même des menaces de mort. Maintenant, en réponse aux réactions négatives, la femme dit qu’elle continue d’être conforter dans sa décision.

« Je trouve qu’il est difficile de haïr quiconque, leurs défauts ne viennent pas d’eux-mêmes mais sont généralement plutôt le produit d’un environnement ou d’un cercle social auquel ils ont été exposés », a écrit Lana dans un commentaire faisant suite à l’article d’origine du blog. « Je supplie la plupart d’entre vous, pour votre propre bien, de vous regarder vous-même et de décider dès maintenant si vous voulez passer le reste de votre vie en colère sur Internet ou si vous voulez vous battre pour le droit d’une femme de faire ce qu’elle veut avec son corps ».

Traduction : Rochelle Choen

Source : opposingviews.com

www.agenceinfolibre.fr

Allons voir l'original en anglais :
http://www.opposingviews.com/i/society/feminist-woman-defends-decision-abort-baby-because-it-was-boy
Et le blog en question :
http://injusticestories.com/i-aborted-my-baby-because-it-was-a-boy/
Par prudence, je prends une copie de la page. Sauf qu'il faut donner un clic à un fesse-bouc ou similaire pour avoir la totalité du texte...

Donc voici le contenu du second lien donné :
Quote
Society
'I Couldn't Bring Another Monster Into The World': Feminist Aborts Baby Because It's A Boy


By Dominic Kelly, Mon, February 09, 2015

A woman spoke out in a recent blog post defending her decision to abort her unborn baby solely because she found out it was a boy.

In the post, the woman explains that she found herself unexpectedly pregnant but knew that she was ready to be a mother.

“In the spring of 2012, I found out that I was pregnant,” the blog post reads. “I had a good idea who the donator was, but money wasn’t really an issue, and I knew that I would be a good mother-like figure for the child by myself. I have always believed in the right for all women to have a choice in terminating their pregnancy, but when I confirmed the diagnosis about a month into it, I decided that I WAS ready to have this child.”

While she was pregnant, however, the woman, known as Lana, had a few experiences that strengthened her feminist views. In the blog post, Lana goes into detail about how one encounter with a man who blasted her for attending an Occupy Wall Street rally led to her making the decision to abort her baby after finding out that it was a boy.

“I was in shock, I started crying, weeping at the thought of what I was about to curse the world with,” Lana describes. “On my way home, my driver asked if I was ok and if I needed anything. 'JUST STOP RIGHT HERE' I yelled. Deciding to walk the 4 blocks back home. My home became my prison and my fetus became my warden the next 48 hours. Crying, sobbing, uncontrollable weeping, mental anguish the likes of which may only be experienced by those who have had their lives destroyed by war, I was a refugee, and my home was my refugee camp, an unfamiliar place that was just….sheltering me.

“By the third day, I started regaining some of my mental strength and knew what I had to do,” the woman continued. “I couldn’t bring another monster into the world. We already have enough enemies as it is. It didn’t matter that I would be raising a son, he would still come into contact with boys, men, perhaps even the suit jockey who would inevitably twist his carefully constructed upbringing with their kindness. He would think ‘These men aren’t so bad, why would mom say that they are holding me down?’ Not all men are bad, my driver showed genuine concern for my well-being that day and I may have taken my anger out on him. That may have been uncalled for. But I knew what I had to do.”

Lana wound up going through with an abortion, and even now that she has a healthy 1-year-old daughter three years later, she stands by her decision.

“I don’t hate men, I hate the patriarchy, what men, and even some women, turn into, I wasn’t going to let that happen with my offspring. The chances were greater that it would with a male, it was unacceptable,” the post reads. “If the curse returns, I would do the exact same thing all over again.”

After posting the revealing blog, Lana received a large amount of criticism and even some death threats. Now, in response to the negative feedback, the woman says she continues to stand by her decision.

“I find it hard to hate anybody, their faults are not their own, but usually rather the product of an environment or social circle they have been exposed to,” Lana wrote in a follow-up to her original blog post. “I beg most of you, for your own good, take a look at yourself and decide right now if you want to spend the rest of your life angry on the internet, or if you want to fight for a woman’s right to do what she wants with her body.”

What do you make of Lana’s story?

Source: Injustice Stories - original blog post, Lana's response to criticism
6
Bienvenues, et incidents de registration. / Bienvenue à IsabelleDroz !
« Last post by Jacques on January 18, 2015, 02:15:06 AM »
Bienvenue à IsabelleDroz, dont on attend encore le premier message, la première participation aux débats.
7
Je vois ; il faut vraiment que je fasse l'anamnèse moi-même.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Virginie_Despentes
https://fr.wikipedia.org/wiki/King_Kong_Th%C3%A9orie
https://fr.wikipedia.org/wiki/Baise-moi_%28film%29
Ravissant ! Ça vit de prostitution après être sortie d'hôpital psychiatrique, et ça nous donne des leçons...
> « King Kong théorie n'est pas seulement un livre atterrant de bêtise,
> un monument d'incompétence, un espace où toute pensée se fige sur
> place, glacée jusqu'à l'ultime neurone par le degré zéro. De chaque
> ligne suinte en outre une haine féroce pour l'Autre. »
> Éric Naulleau dans Le Matricule des anges.

Finalement pas étonnant que Anne G ait choisi ce cas psychiatrique lourd pour référence...
8
Les comparses qui interfèrent / Et delendi sunt viri...
« Last post by Jacques on January 17, 2015, 12:01:58 PM »
D'ailleurs, le message initial aurait très bien pu figurer au féminisier.

Le 17/01/2015 17:44, Anne G a écrit :
> ======
> Parce que c’est ça, au final, ce que nous vivons depuis une semaine :
> les hommes nous rappellent qui commande, et comment. Avec la force, dans
> la terreur, et la souveraineté qui leur serait essentiellement conférée.
> Puisqu’ils n’enfantent pas, ils tuent. C’est ce qu’ils nous disent, à
> nous les femmes, quand ils veulent faire de nous des mères avant tout :
> vous accouchez et nous tuons. Les hommes ont le droit de tuer, c’est ce
> qui définit la masculinité qu’ils nous vendent comme naturelle. Et je
> n’ai pas entendu un seul homme se défendre de cette masculinité, pas un
> seul homme s’en démarquer – parce qu’au fond, toutes les discussions
> qu’on a sont des discussions de dentelière.
> ======
>
> http://www.lesinrocks.com/2015/01/17/actualite/virginie-despentes-les-hommes-nous-rappellent-qui-commande-et-comment-11547225/

Il était une fois un fou - Non, pas YBM, un fou normal, quoi !
Donc il était une fois un fou, dont l'obsession était prendre tout ce
qui était possible pour en faire une fronde pour tirer sur les oiseaux.
Après quelque temps, le directeur de l'asile voudrais bien faire de la
place et faire sortir ce monomaniaque, dont plus personne ne lui
signale plus rien d'anormal. Prudent, il le convoque et le fait parler
sur ses projets, après être sorti :
- Bin ! Je marcherai dans la rue.
- Oui ?
- Je suivrai une jolie femme !
- Oui ?
...
...
- Puis je lui retirerai sa culotte.
- Oui ?
- Alors Je retirerai l'élastique et j'en ferai une fronde pour tirer
sur les oiseaux !

Il était une fois une folle - Non ! Pas une folle ordinaire, une vraie
féminazie !
Il était une fois une folle dont l'obsession était de transformer tout
ce qu'elle trouvait pour en faire une fronde pour tirer sur les
hommes...

Virginie Despentes, vous disiez ?
Si vous pouviez nous renseigner sur l'anamnèse de ce cas ?

--
Né dans le sérail misandre victimaire, j'en connais les turpitudes.
Les morts ne témoignent pas. Moi si, jusqu'à présent. Et cela, les
imposteurs et les tortionnaires ne me le pardonneront jamais.
9
Le 17/01/2015 17:44, Anne G a écrit :

Quote from: Anne G
======
Parce que c’est ça, au final, ce que nous vivons depuis une semaine : les hommes nous rappellent qui commande, et comment. Avec la force, dans la terreur, et la souveraineté qui leur serait essentiellement conférée. Puisqu’ils n’enfantent pas, ils tuent. C’est ce qu’ils nous disent, à nous les femmes, quand ils veulent faire de nous des mères avant tout : vous accouchez et nous tuons. Les hommes ont le droit de tuer, c’est ce qui définit la masculinité qu’ils nous vendent comme naturelle. Et je n’ai pas entendu un seul homme se défendre de cette masculinité, pas un seul homme s’en démarquer – parce qu’au fond, toutes les discussions qu’on a sont des discussions de dentelière.
======

http://www.lesinrocks.com/2015/01/17/actualite/virginie-despentes-les-hommes-nous-rappellent-qui-commande-et-comment-11547225/
> http://www.lesinrocks.com/2015/01/17/actualite/virginie-despentes-les-hommes-nous-rappellent-qui-commande-et-comment-11547225/

Il était une fois un fou - Non, pas YBM, un fou normal, quoi !
Donc il était une fois un fou, dont l'obsession était prendre tout ce qui était possible pour en faire une fronde pour tirer sur les oiseaux. Après quelque temps, le directeur de l'asile voudrait bien faire de la place et faire sortir ce monomaniaque, dont plus personne ne lui signale plus rien d'anormal. Prudent, il le convoque et le fait parler sur ses projets, après être sorti :
- Bin ! Je marcherai dans la rue.
- Oui ?
- Je suivrai une jolie femme !
- Oui ?
...
...
- Puis je lui retirerai sa culotte.
- Oui ?
- Alors Je retirerai l'élastique et j'en ferai une fronde pour tirer sur les oiseaux !

Il était une fois une folle - Non ! Pas une folle ordinaire, une vraie féminazie !
Il était une fois une folle dont l'obsession était de transformer tout ce qu'elle trouvait pour en faire une fronde pour tirer sur les hommes...

Virginie Despentes, vous disiez ?
Si vous pouviez nous renseigner sur l'anamnèse de ce cas ?
10
La signature de Dominique Gobeaut :

Quote
Le féminisme est une aventure collective. Il ne s'agit pas d'opposer les petits avantages des femmes aux petits acquis des hommes, mais bien de tout foutre en l'air.

Mmm ! Quel esprit rationnel et positif, respectueux d'autrui !
"Tout foutre en l'air."
On s'en délecte d'avance, de l'application au monde entier des
perversions de Dominique Gobeaut !
Il s'agit bien de tout foutre en l'air, sagesse féministe...
Pages: [1] 2 3 ... 10

Recent

Members
Stats
  • Total Posts: 658
  • Total Topics: 308
  • Online Today: 1
  • Online Ever: 34
  • (September 24, 2017, 05:52:30 PM)
Users Online
Users: 0
Guests: 1
Total: 1