* * *
Welcome, Guest. Please login or register.
Did you miss your activation email?
October 21, 2017, 07:07:46 AM

Login with username, password and session length

Shoutbox

1 Guest, 0 Users

Author Topic: Un outil pour le rôle pédagogique des modérateurs.  (Read 1120 times)

Jacques

  • Administrateur
  • Néophyte
  • *****
  • Posts: 29
    • Email
Un outil pour le rôle pédagogique des modérateurs.
« on: December 20, 2012, 05:10:41 AM »
On sait qu'il n'existe nulle part de démocratie sur le Net, juste une concurrence bordélique entre despotisme locaux par de petits potentats, avec ou sans meute de courtisans autour du chef de meute. Il reste aux auteurs qui font ombrage à la nullité du potentat local la liberté de voter avec ses pieds, puis de devenir ouebmestres à leur tour, pour être leur propre éditeur.

On sait que j'ai fait deux innovations pour tenter de remédier à ce retard mental généralisé :

1. Octobre 2005 : Faire une place réservée explicitement à l'opposion, où elle peut développer ses contre-projets :
http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_fireboard&Itemid=26&func=showcat&catid=34
ou http://forum.aristeides.info/index.php?board=34.0

Or Benjamin n'est pas un opposant, mais le cofondateur du site. Nous ne nous sommes opposés qu'une fois, sur un autre site, sur ce que j'ai trouvé être une maladresse de sa part. Cette première innovation n'a donc en réalité jamais servi.

2. Mars 2006 : Séparer nettement le débat populaire du débat savant dans un même site, afin qu'aucun ne puisse étrangler l'autre :
http://deonto-famille.info/index.php?action=forum
Là encore, le succès n'est que très partiel : pour une fois les démagogues populistes n'ont pas pu égorger le débat savant, mais le débat populaire est atone. Ils ont préféré se taper sur le ventre ailleurs, où il ne font rien d'autre, mais vraiment rien d'autre...

Depuis, certes j'ai raffiné la charte des des débats, notamment autour des obligations de prouver ses affirmations, même quand le débat est vif, mais les modérateurs autres que fondateurs ont du mal à en dégager des lignes d'action, pour chaque cas pratique qui se présente. La transmission des principes déontologique ne s'est pas encore faite, et il est temps de s'interroger sur ce retard.

Aujourdhui, je trace le cahier des charges d'une modification à faire à SMF (et à d'autres logiciels de forum, du reste), pour aider les modérateurs à assumer leur rôle de pédagogie, dans la maîtrise démocratique des débats et de leur tenue.

Le principe de base, généralement incompréhensible aux geeks, nerds  et dorks, est que l'opposition est normale et nécessaire, voire vitale pour l'information que la majorité aurait négligée, mais que majorité comme opposition ont toutes deux et des droits, et des obligations.

A charge pour le ouebmestre de créer la place "Purgatoire", où seront stockés les messages litigieux, à corriger par leur auteur même.

Si un message litigieux est en tête de fil, le bouton "déplacer ce fil de discussion" fait l'affaire. Il suffit au modérateur de documenter le motif du déplacement, et les points à corriger par l'auteur.

A charge pour les programmeurs de créer le bouton "envoyer au purgatoire", à disposition des modérateurs.
Ce bouton déplace ce message, lui seul sans le fil de discussion, vers le purgatoire, tout en laissant un sabot à la place initiale, conservant le nom et les droits de l'auteur initial, mais où le modérateur aura écrit quels points ont motivé le renvoi et devront être corrigés.

Voilà pour la partie technique à programmer.
L'idée est que le rôle du modérateur n'est plus que de répression, mais aussi d'assumer enfin sa part de pédagogie.
Je ne prévois pas de garde-fou programmé, qui interdirait au délinquant léger de devenir récidiviste et abuseur. Les outils de répression ordinaires à la disposition du modérateur doivent faire l'affaire. L'innnovation est de commencer par lui faire confiance pour s'amender sur le sub-forum purgatoire, jusqu'à y obtenir approbation. Alors il a le droit de copier-coller son message amendé à l'emplacement initial, qui n'a pas été détruit au passage.

Il me semble que cette idée mérite un débat de principe, avant le débat technique.

A vous !

 

Recent

Members
Stats
  • Total Posts: 658
  • Total Topics: 308
  • Online Today: 1
  • Online Ever: 34
  • (September 24, 2017, 05:52:30 PM)
Users Online
Users: 0
Guests: 1
Total: 1